Le prix des maisons individuelles continuera d’augmenter en 2022

Selon l’indice Raiffeisen des prix des transactions, les prix des maisons individuelles ont augmenté de 1,2% au premier trimestre 2022. Les appartements en propriété ont coûté 0,2% de plus qu’au trimestre précédent.
Les prix des logements en propriété à usage personnel ont de nouveau augmenté au premier trimestre 2022. Pour les maisons individuelles, il a fallu payer 1,2% de plus qu’au trimestre précédent. Les prix des propriétés par étage ont augmenté moins fortement (0,2%). Par rapport au premier trimestre 2021, les maisons individuelles coûtent aujourd’hui 9,5% de plus qu’il y a un an, et les appartements en copropriété 6,6% de plus, comme le montre l’indice Raiffeisen des prix des transactions. La dynamique des prix sur le marché des logements à usage personnel s’est donc quelque peu affaiblie. Mais ce sont surtout les maisons individuelles qui restent très demandées. « En raison de la nette augmentation récente des taux hypothécaires et des exigences restrictives en matière de fonds propres et de capacité financière, qui limitent de plus en plus le cercle des acheteurs en cas de hausse des prix, nous nous attendons à un nouveau ralentissement de la dynamique des prix sur le marché du logement à usage personnel », explique Martin Neff, économiste en chef de Raiffeisen Suisse.

Des maisons individuelles très demandées sur les bords du lac Léman
En comparaison avec l’année précédente, les maisons individuelles ont enregistré les plus fortes hausses de prix dans la région du lac Léman (+15,3%) et en Suisse orientale (+12,5%). En revanche, les prix ont augmenté un peu moins fortement dans la région de Berne (+4,0%) et en Suisse romande (+5,9%). En ce qui concerne la propriété par étage, les prix ont le plus augmenté dans la région du sud de la Suisse (+10,5%). La Suisse du Nord-Ouest a enregistré les plus faibles hausses de prix par rapport à l’année précédente (+4,0%).

La ventilation de l’évolution des prix par type de commune montre que les prix des maisons ont augmenté un peu plus fortement en un an dans les communes touristiques (+10,8%) ainsi que dans les centres (+11,9%) que dans les autres types de communes. Dans le segment des appartements en propriété, les communes touristiques ont enregistré les plus fortes hausses de prix (+15,7%). Avec une hausse de 3,6%, les prix des propriétés par étage ont le moins augmenté dans les communes rurales.

Source : SRED, Raiffeisen Economic Reseach / www.investtrends.ch/Redaktion : Rem